vendredi 2 décembre 2016

jeudi 1 décembre 2016

Introduction à la désobéissance civile en cas de besoin.

ntroduction à la désobéissance civile:

Transition énergétique

Pour le comité de transition énergétique du réseau vigilance hydrocarbure Québec.

Transition énergétique.( à l’intention du RVHQ) 01-12-2016
         Bonjour. Ayant su par hasard qu’il y a une réunion du comité de transition énergétique, à l’aube du baîllon sur la Loi 106, j’ai décidé de faire un petit texte que je vois personnellement dans cette transition.
         D’abord, selon le médecin et auteur Dominique Belpomme, il y a 4 crises écologiques : la crise sanitaire ( nouvelle), celle de la biodiversité, les changements climatiques et la diminution des ressources.
         J’ai l’impression qu’une action pour diminuer chacune individuellement aide toutes les autres à diminuer aussi.
         Mais voici ce à quoi je m’intéresse.
1)    La pensée de Buckminster Fuller est à examiner. Son idée d’un «  world game » en opposition à un « war game » est à considérer. De plus, il a l’idée d’un réseau mondial de transport d’électricité que nous aurions avantage à supporter.1)    . B) La nouvelle génération qui suit Fuller, fait du biomimétisme appliqué. Gunter Pauli avec l’économie bleue en est un exemple vital.
2)    Notre Réal Reid à nous a étudié la question de l’énergie éolienne. Nous avons le 2 ième plus grand gisement éolien au monde. Nous pourrions électrifier 3 fois le Canada, le Mexique et les États-Unis, avec notre vent m’a –t-il dit.
3)    Le magnégas pourrait résoudre immédiatement la question du transport. Ce gaz peut se faire avec les déchets humains des usines de traitement et les excréments et urine des animaux de ferme. Lorsque le gaz est brûlé, il en sort comme «  déchet » de l’oxygène, ce qui corrige la raréfaction d’oxygène de l’atmosphère, contrairement au développement actuel de l’hydrogène. La ressource est gratuite. Voir www.magnegas.com
4)    Pour l’habitation, faire des maisons neuves «  net zéro » et pour les anciennes, rénovations écoénergétiques financées par le programme nouveau FIME de «  municipalité efficace ». Il faudrait viser, comme la «  maison saine de Toronto » l’autonomie énergétique, en nourriture et en eau des maisons.
5)    Pour l’agriculture, éliminer le pétrole. S’inspirer de Vandana Shiva, livre «  Soil, not Oil ». Intensifier l’agriculture urbaine, Appliquer le rapport Pronovost. ( au besoin, consulter Roméo Bouchard). Faire de l’agroécologie comme le conseille le rapporteur des Nations Unies : Olivier de Schutter. Faire des fermes urbaines ou rurales qui produisent en même temps que la nourriture, de l’énergie. Voir à ce propos les «  dream farms » ( c’est traduit) dans : Institute of science in society.
6)    Cela veut dire décroître l’utilisation des combustibles fossiles; c’est souvent associé au mouvement pour la décroissance. Il y a un mouvement des villes en transition qui ont un plan de descente énergétique EDAP ( en anglais) et KINSALE est le premier qui l’a fait. VIlleray en transition est au courant. MAIS, je suis personnellement d’avis qu’il faille compenser la décroissance sur le plan physique par une croissance sur le plan immatériel de l’être. La meilleure référence à mon avis concernant cela est le livre du philosophe André Moreau : Grand Traité sur l’Immatérialisme, Tome 1 ( voir Bibliothèque nationale) et son Traité sur l’être, Tome 1. ( il va plus loin qu’Érich Fromm qui a écrit : Avoir ou être; un choix dont dépend l’avenir de l’homme ainsi que l’autre livre : L’art d’être.)
7)    Bertrand Piccard, dans son livre Changer d’altitude nous suggère de diminuer immédiatement la consommation de fossiles de 50% . Facile à faire selon lui avec la technologie existante; créer 25% de nouvelles énergies, en créant des emplois, gardant le confort et tirant des bénéficices. Il a co-inventé l’avion solaire Solar Impulse.
8)    Pour le transport collectif, pousser le monorail électrique . Pierre Langlois est au courant.
9)    En ce qui concerne la santé : commencer à faire le design d’un système de santé alternatif post-pétrolier et post perturbateurs endocriniens, ce qui demande une médecine environnementale et une politique de santé publique appropriée à l’épidémie invisible de maladies chroniques dont parlent les livres Toxique planète, Comment naissent les maladies et celui de notre cardiologue François Reeves : Planète cœur. On se sent seul lorsqu’on fait cette proposition!...
10)          Appuyer Naomie Klein qui propose un plan Marshall pour tout cela et appuyer Ziegler, qui dans son livre Chemins d’espérance, propose de réformer les Nations Unies pour que le droit de véto n’empêche pas de résoudre les crises humanitaires. Supporter le droit à l’alimentation à l’ONU.
11)          Proposer que chaque Nation des Premières Nations ait un siège à l’organisation des Nations Unies.
12)          Commencer à vivre en petites communautés de 15 personnes, pourrait être un entraînement à l’autosuffisance et à l’auto-gouvernance.
13)          Tous ces changements pourraient être solidifiés s’ils faisaient partie d’une écriture citoyenne de la Constitution; c’est une expression de la souveraineté du Peuple qui passe par une Assemblée constituante ouverte, non partisane et tirée au sort. Miser sur la souveraineté municipale et régionale, comme le suggère Roméo Bouchard. Voir à ce propos : Constituer le Québec, pistes pour une véritable démocratie ainsi que : Survivre à l’offensive des riches.

Claude Saint-Jarre, Boucherville, 01-12-2016.

mardi 29 novembre 2016

lundi 28 novembre 2016

Vélo électrique québécois, par Pierre Langlois

http://roulezelectrique.com/le-evox-un-velo-electrique-quebecois-impressionnant/

Questions philosophiques à l'Islam contemporain, par Abdennour Bidar, auteur de Lettre au monde Musulman

https://www.youtube.com/watch?v=6zdpA6eFV8c


Éliminer la faim avec Ziegler

https://www.youtube.com/watch?v=6o2Unyat60s

ET: repenser le monde:  https://www.youtube.com/watch?v=-C46IyoFfbE&spfreload=5

ET: un article-entrevue: http://www.iris-france.org/81575-chemins-desperance-3-questions-a-jean-ziegler/